Non classé

Le livre perdu des sortilèges T.2: L’école de la nuit – Deborah Harkness

Titre: L’école de la nuit

Auteure: Deborah Harkness

Edition: Le livre de poche

Pages: 923

Parution: 2012 (VO et VF)

Genre: Fantastique, Bit-Lit

Résumé:

Diana Bishop, une jeune historienne héritière d’une puissante lignée de sorcières, et le vampire Matthew Clairmont ont brisé le pacte qui leur interdisait de s’aimer. Quand Diana a découvert l’Ashmole 782, un manuscrit alchimique, à la bibliothèque d’Oxford, elle à déclenché un conflit millénaire. La paix fragile entre les vampire, les sorcières, les démons et les humains est désormais menacée. Déterminés à percer le mystère du manuscrit perdu, et tentant d’échapper à leurs ennemis, Diana et Matthew ont fui à Londres… en 1590. Un monde d’espions et de subterfuges, qui les plonge dans les arcanes du passé de Matthew et les confronte aux pouvoirs de Diana. Et à l’inquiétante école de la nuit.

Avis:

Le premier tome de la saga, nous laissait avec Diana et Matthew qui partaient dans le passé. Dans cette suite, nous les retrouvons quelques secondes plus tard, à Londres en 1590. Ils vont devoir s’allier avec différentes personnes qui étaient des amis proches de Matthew à cette époque, pour passer inaperçu, et tout faire pour retrouver le manuscrit perdu. Cependant tout ne va pas se passer comme prévu.

Cette lecture a été très laborieuse. Cela est certainement dû au fait, que ce livre comporte plusieurs parties, ma lecture a donc été entrecoupée, avec d’autres livres. J’ai mis plusieurs mois pour le terminer. Certains passages avaient des longueurs, qui auraient put être évitées. Sur un livre qui fait 920 pages, ont aurait put couper beaucoup de choses pour en enlever au mois une centaine. Cela aurait permis à la lecture d’être plus facile.

Pour ce qui est de l’écriture, elle se veut très simple, ce n’est vraiment pas compliquer de découvrir cet univers, mais le nombre de descriptions, peut parfois lasser.

Les personnages, sont assez attachants. J’ai beaucoup aimer le voyage dans le temps et découvrir l’école de la nuit, avec ses personnages historiques. Nous allons retrouver ici, la reine Elisabeth 1re d’Angleterre, les poètes Christopher Marlowe et George Chapman. Mais aussi des scientifiques de cette époque, Thomas Harriot et Henry Percy. C’est un coté de l’histoire de l’Angleterre que je connaissait très peut au moment de ma lecture, mais qui m’a donné envie d’en connaitre plus. Par contre le personnage de Diana m’a vraiment agacé, elle ne fait aucun effort pour s’adapter au monde des années 1590, on dirait une gamine capricieuse alors qu’elle doit être proche de la trentaine. Je n’ai pas cesser de lever les yeux au ciel, lorsqu’elle se plaignait, ce qui arrive dans presque tous les chapitres. Je veux bien qu’on soit pas à l’aise avec les moeurs de cette époques, et surtout être une femme, ça ne devait pas être facile. Mais Diana va faire comme si elle était encore en 2010… Et elle ne se remettra jamais en question.

Vous l’aurez compris ce deuxième tome n’était pas fait pour moi. Cela dis je vais tout de même me plonger dans le troisième tome, qui s’intitule « le noeud de la sorcière » qui me permettra enfin de découvrir le fin mot de l’histoire, qui en soit n’est pas mal. C’est juste ce tome là, qui pour moi, est ici pour boucher des trous, et ne nous apporte rien de nouveau.

3 commentaires sur “Le livre perdu des sortilèges T.2: L’école de la nuit – Deborah Harkness

  1. J’ai le tome 1 de cette saga dans ma pal, mais ton avis sur le tome 2 me refroidit un peu… ! J’ai peur de ne pas trop accrocher à l’univers et de trouver la lecture ennuyeuse (parce qu’apparemment il y a beaucoup de descriptions et le style peut parfois être assez lourd).

    Aimé par 1 personne

    1. Le premier tome est bien! Tu peux le lire si tu veux, je pense que ce tome-ci n’était juste pas fait pour moi mais je vais quand même continuer la saga. Comme c’est une brique je m’étais dis que m’interrompre entre chaque partie et prendre un autre livre allait m’aider dans ma lecture. et finalement je pense que c’est ce qui l’a desservit. Si je l’avais lu d’une traite, je l’aurais plus aimé je pense. Ce n’est que mon avis. Au contraire, je veux que tu le lises et que tu me dises ce que tu en penses pour qu’on puisse en parler ensemble 😀 donc si tu doutes à cause de ce que j’ai dis. N’hésites pas une seconde et lances toi! 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Justement, le fait que ce soit de gros romans ça décourage aussi un peu…
        J’ai déjà quelques livres à terminer, mais dès que j’aurai l’envie de lire du fantastique je lirai ce livre-là ! Et je viendrai te donner mon avis, promis 😉

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s